Grand Corps Malade: La douleur est une bonne source d'inspiration

 

Grand Corps Malade: La douleur est une bonne source d’inspiration

Grand Corps Malade naît le 31 juillet 1977 à Seine-Saint-Denis, banlieue de Paris, sous le nom de Fabien Marsaud, sous le signe du lion et sous les yeux de sa mère qui, déjà à l’époque, lui donne un surnom composé de trois mots : Petit Chaton Bleu. Très vite, les mots lui viennent facilement, il chante, raconte des histoires.
Mais pour GCM tout n’a pas toujours été si simple : en étant né dans la banlieue de Paris il a eu une enfance très dure comme lui-même le dit dans la plupart de ses chanson. Mais c’est grâce à son adolescence troublée et à sa vie dans la banlieue en générale que Fabien est devenu ce qu’il est maintenant.

«Je viens de là où la violence est une voisine bien familière, un mec qui saigne dans la cour d’école, c’est une image hebdomadaire. »
Je viens de là, Enfant de la ville, GCM

En effet son nom d’art, « Grand Corps Malade », dérive bien de son passé. En juillet 1997, il était animateur de colonie de vacances pour la ville de Saint-Denis et il eut un accident. En plongeant dans une piscine, dont l’eau n’était pas assez profonde, il heurta le fond et se déplaça les vertèbres. Après cet évènement, selon les médecins, Fabien serait resté paralysé pour toute sa vie. Heureusement, en 1999, après plus d’un an de rééducation, il retrouve l’usage de ses jambes, mais il est obligé à marcher pour toujours avec une béquille. 
 
Mais c’est pendant cette année de convalescence qu’il commence à écrire ses textes. Sans s’en rendre compte il raconte sa vie et sa douleur à travers ces poèmes qui deviennent de jours en jours plus nombreux.

« Jsais pas comment on a fait pour passer tant de temps à rire,
Y’a peut-être aussi qu’à cette époque, c’est vrai je pouvais courir.
Mais t’inquiète je suis pas là pour pleurer, juste revivre avec vous,
La joie des premiers re-soi, l’émotion des premiers rendez-vous. »
Rétroviseur, Enfant de la ville, GCM

En octobre 2003, il fit son premier slam dans un bar parisien. Par la suite, un de ses amis (S Petit Nico) lui proposa de transformer ses morceaux en musique, d’où la création le 27 mars 2006 de son premier album Midi 20, dont le titre correspond à celui d’un morceau où il réduit la vie à l’échelle d’une journée. 

 

« Il est 7 heures du mat' sur l'horloge de mon existence
Je regarde la petite aiguille et j'imagine son importance»
Midi 20, Midi 20, GCM



Il y évoque son amour de la vie, sa ville, Saint-Denis, un chagrin d’amour mais aussi la douleur liée à son accident.
Midi 20 se vend à plus de 600 000 exemplaires. GCM commence une tournée de plus de 120 dates dans toute la France en passant par la Suisse et le Québec.
Ce premier album permis au public français de découvrir le slam.
Après ce premier disque il continue à slammer dans les bars, il commence à fonder de nouveau groupes de rencontre, il participe à de nombreux festivals, spectacles et récitals Slam.
 

Il reçoit de nombreux prix et en décembre 2007 il enregistre son deuxième album : Enfant de la ville. Ce dernier sort le 31 mars 2008 et comme ça Grand Corps Malade enchaîne une nouvelle longue tournée de plus de 130 concerts à travers toute la France, mais aussi au Québec, au Mali, en Italie et au Liban.



 


 Et puis évidemment il continue de gagner des prix, fonder des groupes de poésie jusque quand, en mai 2010, il rentre à nouveau en studio pour préparer son 3ème album. Celui-ci est intitulé 3ème Temps et sort le 18 octobre de la même année.





Deux ans plus tard, toujours le 18 octobre, il sort son premier livre «Patients », où il parle, avec humour et légèreté, de son année de convalescence dans un centre de rééducation pour handicapés lourds. Il nous fait entrer dans ce monde méconnu qu’il découvre alors: l’immobilité totale, les soins quotidiens, les médecins et les infirmiers dont on est entièrement dépendant. Des histoires personnelles, émouvantes, parfois drôles, toujours instructives des autres patients qu’il côtoie. Avec ses camarades de chambrée, handicapés tout comme lui, il vit le temps de cette renaissance en rééducation, des péripéties, entre les rire et les larmes, qu’il nous raconte avec ironie et beaucoup de générosité.

« Elle est marrante aussi, cette phrase réflexe : "Ne bouge pas." Dans notre situation, elle est complètement inappropriée, mais on se la sort quand même à tout bout de champ.
C'est comme quand tu dis à un aveugle : "On se voit demain." »
Patients, GCM

Fabien a aujourd’hui 36 ans et est un des slammeur les plus connus de toute la France.
Il ne peut peut-être plus courir, faire du sport ou avoir un physique d’athlète, mais il peut nous toucher le fond du cœur quand il veut, avec ses mots, sa passion et son histoire.



LE SLAM


Le slam est un spectacle sous forme de rencontres de poésie. Il apporte un renouveau au vers orale et met en valeur l'art de la performance poétique.
Il se déroule dans des lieux publics, bars, cafés, salles de spectacles, cinémas, tous les espaces pouvant réunir poètes et spectateurs.
Le slam donne la parole à toutes et à tous, avec une liberté totale de style, de genre et de sujet traité. En France, le mouvement se développe depuis 1998. Les plateaux fleurissent à Paris et se multiplient dans toute la nation.
L'entrée est libre et la plupart des scènes sont des rencontres poétiques s'appuyant sur l'alibi convivial: 1 poème dit = 1 verre offert.
En mariant poésie et spectacle interactif, le slam est le terrain d'expression idéal pour tous les poètes et toutes les formes de poésie.
Merci à tout le monde, continuez à nous suivre et surtout commentez notre site internet www.giornales.blogspot.com!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Florence Bovet

P.S. : si vous voulez en savoir plus, le site officiel de Grand Corps Malade est : www.grandcorpsmalade.fr


Categories:

5 Commenti

  1. thea Ha detto:

    ciao Titty il tuo articolo devo dire che è un po' lungo però e bello il mio voto= très bien !!!!!!! =)

  2. Anonimo Ha detto:

    Non potete farci una translation di questo articolo? Sai, francese...

  3. Anonimo Ha detto:

    Caro Anonimo,
    per adesso siamo un po' tutti occupati con la scuola però quest'estate ti assicuro che avrai la tua traduzione pubblicata sul blog dunque CONTINUA A SEGUIRCI :D
    grazie di aver commentato!!
    un bacione a tutti i lettori
    Florence

  4. Anonimo Ha detto:

    nn potete farla adesso???? xkèsn stancocn tutto questo francese!!!! senza offesa florence

  5. PìCcOlA24 Ha detto:

    è in francese ma... l' ho capito!!!

Lascia un commento :D

Grazie per averci letto :D